Confiance en soi

Motivation             Sophrologie

Gestion des émotions

La sophrologie et l'enfant à haut potentiel

 

 

Un enfant à haut potentiel également appelé surdoué, précoce, zèbre est un enfant qui présente des  caractéristiques  particulières de fonctionnement ainsi qu’un quotient  intellectuel significativement élevé. C’est un bilan psychologique qui va permettre de diagnostiquer cette particularité ; un score de QI autour de 130 aux tests d’intelligence validés est habituellement retenu.

Une fois le diagnostic posé, être « trop différent » dans notre société peut amener l’enfant  à haut potentiel à être confronté à des  difficultés.

En effet, son mode de pensée et  sa structure de raisonnement particulière (pas vraiment compatible avec le système scolaire), ses émotions qui le submergent, son mental hyper actif, son questionnement permanent, son sens de la justice exacerbé,  son hyper-empathie, son hypersensibilité,  peuvent le conduire à se renfermer et inhiber sa personnalité, ses émotions, son intelligence.

La sophrologie pratiquée de manière régulière va  apporter des solutions pour aider votre petit zèbre à accepter sa différence, à développer sa confiance en lui  et être fier de ses capacités en lui renvoyant une image positive.

Les exercices utilisés en sophrologie sont :

  • La respiration contrôlée : simple et disponible à tout moment, une bonne  respiration permet de maîtriser ses émotions, de se calmer, de canaliser le flux des pensées envahissantes, de retrouver sa concentration.
  • La détente musculaire : efficace  pour se reconnecter à son corps et obtenir un état de relaxation,  elle s’effectue par des contractions et des relâchements volontaires des chaînes musculaires.
  • La visualisation d’images positives : elle permet de s’écouter, de modifier son regard sur son potentiel, de se faire confiance, de dépasser ses appréhensions et ses peurs de l’échec.

La sophrologie est une méthode douce et bienveillante, totalement adaptée aux enfants car comme le rappelle le Dr. Revol, pédopsychiatre spécialisé dans les HPI : 

« Les enfants précoces ne sont pas tout à fait des enfants comme les autres, mais comme les autres, ce sont des enfants. »

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.